Hypertension ? Pensez au potassium

L’hypertension artérielle touche environ une personne sur six dans l’Hexagone. Cette maladie chronique et en constante augmentation est due à une mauvaise alimentation. Elle amène de nombreuses complications au niveau de la santé, dont les plus dangereuses sont les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC). Pour combattre l’hypertension, des moyens naturels existent, comme l’ingestion de potassium en quantités suffisantes chaque jour.

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

L’hypertension artérielle se caractérise par une poussée anormale de la pression du sang sur les artères. Elle se mesure facilement et rapidement chez un médecin, qui seul peut analyser le chiffre et poser un diagnostic. L’hypertension artérielle est souvent due à une surconsommation de sel, et donc à une forte présence de sodium dans l’organisme. Le plus dangereux est le sel caché, celui qu’on ne consomme pas « brut » (en salant les pâtes, par exemple), mais que l’on avale inconsciemment dans les surgelés ou autres plats tout préparés à mettre au micro-ondes. C’est de la cuisine industrielle, ce qui explique la forte concentration de sel, même si celui-ci ne se fait pas sentir. L’alcool, le tabac, le manque d’activité physique et le stress quotidien sont aussi des causes de l’hypertension.

 

Le potassium pour soigner l’hypertension et réduire les décès

Le potassium est un élément chimique de numéro atomique 19 qui se symbolise par la lettre K, initiale de kalium, qui signifie « potassium » en latin.

En général, en cas d’hypertension, le médecin prescrira des médicaments et surtout une réduction de tout ce qui peut provoquer cette maladie, notamment les aliments salés. Mais il y a autre chose qui peut faire diminuer l’hypertension artérielle : le potassium. En ingérant cet élément, le patient n’a pas besoin de diminuer sa quantité de sel. En effet, dans l’organisme, le potassium forme un joyeux tandem avec le sodium, puisqu’il vient neutraliser ses effets. Le sodium, comme d’autres nutriments, sert à faire fonctionner les cellules, et une fois entré dans ces cellules, il doit en ressortir, faute de quoi il la fait gonfler et provoque l’hypertension. Le potassium vient alors le remplacer.

Selon de récentes recherches, la consommation d’une quantité satisfaisante de potassium réduirait de 15% les risques de mourir d’un AVC, et de 11% ceux de mourir d’une maladie du coeur.

 

Les sources de potassium

Chaque adulte a besoin d’un minimum de 4,7 grammes de potassium chaque jour, pour répondre aux besoins de l’organisme et neutraliser les effets du sodium ingéré. Or, selon les chercheurs, la dose quotidienne de potassium serait inférieure d’environ 1,5 gramme par rapport à la quantité recommandée.

Il peut se prendre en gélule, mais beaucoup d’aliments bruts en contiennent. Les organismes de santé recommandent par conséquent de préférer les sources naturelles de potassium. On en trouve dans les pommes de terre, les haricots blancs, les lentilles et de nombreux légumes, mais aussi dans les bananes et le cantaloup.

Les aliments transformés peuvent eux aussi être riches en potassium. C’est le cas des jus de légumes (même industriels), des tomates en conserve ou en purée, et des palourdes en conserve.

 

Source : http://www.thierrysouccar.com/sante/info/sodium-et-potassium-leur-role-dans-lhypertension-750

 

Une pensée sur “Hypertension ? Pensez au potassium”

  1. Hello,

    Article très intéressant ! On imagine pas le nombre de choses que l’on est capable de soigner uniquement en modifiant nos habitudes alimentaires.

    Je crois que la malbouffe et les produits transformés sont vraiment le virus du 21e siècle… Quand les êtres humains en seront conscients tout ira mieux ! Mais d’ici là …

    Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *